II – Activités de recherche

 

activiterecherchesEn cours

  • NEEDS. Initiation etcoordination d’un programme de recherche exploratoire sur les conséquences sociales de la catastrophe de Fukushima. Organisation d’une mission de terrain (09/2012) et élaboration d’un projet de recherche pour 2013-2015 en partenariat avec UNIL, UQAM, et les Université japonaises Hosei, Wasead et Fukushima. Programme Needs (Nucléaire, Environnement, déchets, Société), Mision Interdisciplinaire, INSHS / CNRS.
    lien
  • Energies Marines Renouvelables.  Direction scientifique du projet financé par la Région Basse-Normandie (une thèse financée sous ma direction) portant sur l’acceptabilité sociale des parcs éoliens offshore. Etude internationale comparée. ADEME/ Région Basse-Normandie/ MRSH/ Institut Régional du Développement Durable. 2011-2014.
    lien
  • Agriculture urbaine (ADRET). Direction scientifiquedu projet Agriculture Durable en Relation avec l’Environnement et le Territoire initié par Caen Métropole et la Région Basse-Normandie. Une thèse financée sous ma direction. 2010-2013.
    lien
  • SEMIPAR (Secret Militaire et Participation). Directeur scientifique équipe « Sociologues ». Coord. Philippe Billet (Pr. droit public, directeur du projet). CREDESPO-GIDE (U. Bourgogne), Institut de droit de l’environnement (U. Jean Moulin – Lyon 3), EA CERReV 3918 – UCBN – RITES (U. Caen), Théma (U. Bourgogne / U. Franche-Comté), équipe « Géographes ».2009-2012.
    lien
  • LiCCo project / Le projet LiCCo (Living with a Changing Coast). 2018-2014. Chercheur dans le programme européen Intereg, IV A France,  partenaires : Syndicat Mixte Littoral Normand, Conservatoire Botanique National, Groupe d’études sur les milieux estuariens et littoraux, The National Trust, Devon County Council, Université de Caen Basse Normandie. 2010-2013.
    lien

Clos

  • Projet PSx2 « Science Participative & Participation Scientifique. Le rôle des organisations de la société civile dans la prise de décision dans les nouveaux développements des biotechnologies», L’Université de Caen, que je représentais, a participé à une recherche internationale financée par un contrat européen (DG XII/PCRD 7) partagé entre 8 pays et 9 partenaires.
    lien
  • Vivre dans les zones contaminées. Gestion du risque radiologique, évaluation des systèmes de communication dans le cas de l’accident de Tchernobyl et stratégies d’information du public – « GERIRAD » (Gestion du Risque Radiologique) 1997-1999. Coordinateur du programme : F. G. Brinkman, Department of International Relations – Holland University / Hollande.
  • Programme de recherche sur les aspects sociaux et environnementaux de la réforme agraire de la Fédération de Russie (République du Tatarstan). LASAR/UCBN, unité STEPE / INRA.
  • Approche socio-anthropologique comparative des risques nucléaires et biotechnologiques dans le Département de la Manche – Programme Evaluation et Prise en compte du Risque technologique (EPR), Ministère de l’Environnement – LASAR 1999-2001 (en cours). En coll. Avec A. LALO (STID, Nice) et S. GLATRON (CNRS/UPRESA 6063).
  • Eau, environnement et santé, programme « Eau et santé », appel d’offres « Risque et environnement », INSERM/Ministère de l’environnement – LASAR – 1999-2001. Avec F. ZONABEND, Laboratoire d’anthropologie sociale, Collège de France.
  • De l’information du public à la gestion concertée des risques : construction sociale et territoriale du risque nucléaire dans le Nord-Cotentin.(avec G. Grandazzi, L. Bocéno, A. Lalo, S  Glatron. Responsable scientifique : Y. Dupont). Rapport au Ministère de l’Aménagement du Territoire et de l’Environnement dans le cadre du programme de recherche « Evaluation et prise en compte du risque technologique » (EPR). Février 2003 – 297 p.

Thèses de doctorat de troisième cycle sous ma direction

  • « Analyse socio anthropologique du risque au sein de la société salariale. Lanceurs d’alerte maltraitance et déni. ». Doctorant : Cédric Suriré. Laboratoire : CERReV. Soutenance prévue fin 2012.
  • « Socio-anthropologie des Energies marines renouvelables »  en codirection avec S. Juan. Doctorante : Laure Bourdier. Laboratoire : CERReV. Souenance prévue : 2015. Financement 100% Région Basse-Normandie
  • « Mobilisations face aux végétaux transgéniques à visée  alimentaire en France et au Québec : une question d’agro-anomie » . Thèse en cotutelle avec Pr L. Vandelac, UQAM, Canada. Doctorant : Marie-Andrée Devynck.
  • «  Intrication de la perception et gestion du « Risque » et des enjeux territoriaux. Le cas de San José (Costa Rica) ». Doctorant : Cloé Vallette.
  • « Science participative et participation de la société civile à la science : le cas des biotechnologies ». Doctorant : Cédric Haren. Dans le cadre d’un programme européen intitulé « Participatory Science et Scientific Participation : the rôle of civil society organisations in decision making about novel developments in biotechnologies » (PSx2). Cette thèse, cofinancée par la Communauté eurpéenne, fait l’objet d’un cofinancement à 50% par le Conseil Régional de Basse-Normandie.
  • « Risque collectif et vigilance biotechnologique ». Doctorant : Michel Cucchi, Directeur d’Hôpital.
  • Secret militaire et participation : le cas des installations nucléaires de base et des installations classées pour la protection de l’environnement ». Doctorant : Nicolas Richter. Thèse cofinancée à 50% par le MEDAD dans le cadre de l’appel à proposition Concertation décision Environnement 2009 et à 50% par la Région Basse-Normandie.

Participation à des jurys de thèse.

  • Jury de pré-soutenance de thèse de doctorat de sociologie de Marie-Andrée Dewynck (doctorante en co-tutelle à l’UCBN et à l’UQAM – Montréal). Titre de la thèse : Citoyenneté critique face aux végétaux transgéniquesen France et au Québec, sous la direction de Yves DUPONT, Université de Caen, 2008.
  • PARK Changun, Le rôle du pouvoir politique dans l’élaboration des programmes d’enseignement en Corée, Université de Franche-Comté, Besançon, 12/2008.

J’ai assuré, à l’Université de Caen, l’encadrement de 43 mémoires réalisés par les étudiants du Diplôme d’Université de niveau II.

J’ai également encadré plus de 100 mémoires de Maîtrises, DEA, M1 et M2 de sociologie sur des sujets variés touchant aux sociétés technoscientifiques (Tchernobyl, risque nucléaire, mouvement social, lignes à haute tension, amiante, etc.), mais également aux nouvelles pratiques culturelles (sports extrêmes, nautisme, muséologie) et  présidé de nombreux jurys de D.U. et de maîtrise et master 1 et 2.